Atelier FES

Atelier FES est, même pour moi qui en fait partie, un OVNI. En 2001, j’avais animé durant une année un atelier de musique d’ensemble, dans le cadre de l’association floracoise Folk En Stock (FES, d’où le nom du groupe). J’étais terriblement inquiet de la manière dont les choses allaient se passer car je n’avais encore jamais vécu ce genre d’atelier, et je me posais des questions comme : qui va venir ? Sauront-ils jouer de leur instrument ? Sauront-ils s’adapter pour jouer avec d’autres personnes ? Et s’ils jouent tous de styles musicaux différents et incompatibles, que vais-je leur faire-faire ensemble ? Etc, etc…

Mes craintes étaient parfaitement fondées car effectivement les gens qui se pointèrent lors de la première séance composaient une troupe tout à fait hétéroclite : une joueuse d’accordéon diatonique (qui ne peut jouer qu’en sol ou en do), un saxophoniste (en Sib), un trompettiste bassiste qui aimait avant tout le reggae et le ska, un flûtiste autodidacte qui n’avait jamais joué que tout seul face à la montagne, un percussionniste adepte des rythmiques indiennes…

Pourtant, aussi incroyable que cela puisse me paraître, tout avait immédiatement fonctionné à merveille : l’accordéoniste avait lancé un thème, tout le monde s’était accroché aux wagons en apportant son style personnel sans aucune difficulté d’adaptation, et on avait assisté en direct à l’émergence d’un joyeux mélange absolument unique et personnalisé, sûr que personne au monde ne fait la même chose.

Après une année de pratique, une épuration naturelle du groupe (un atelier ça commence toujours avec plein de monde), restèrent 4 musiciens (moi compris) et un premier répertoire de 6 morceaux entièrement créés à la main par nous-même. En 2002, un cinquième larron nous a rejoints avec son sax, et il fût évident que ce quintette avait vocation à perdurer et à continuer son travail exploratoire et erratique. Depuis, chaque année, régulièrement, nous créons ensemble 4 ou 5 morceaux nouveaux, qui viennent doucement enrichir un répertoire foutraque et vivant.

Atelier FES a hélas cessé de fonctionner en 2006, avec le départ de deux musiciens vers d’autres horizons… Pour le souvenir, voici quelques morceaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *