Stages et ateliers « Musique verte »

La musique verte, c’est tout l’univers sonore produit par des instruments rudimentaires que l’on peut fabriquer à partir d’éléments naturels ramassés au gré des saisons près de chez soi. Un petit couteau est parfois nécessaire, mais souvent vous n’aurez besoin de rien d’autre que vos doigts pour les plus simples, comme les sifflets d’herbe ou les trompettes de pissenlit…
Mon tempérament de bricoleur allié à mon métier de musicien et mon bonheur d’être dehors ne pouvaient que me mener vers ces instruments rustiques, qui m’ont également permis de me familiariser avec quelques plantes sauvages. Si vous voulez découvrir et expérimenter tout ça par vous même, j’ai consigné mon savoir-faire technique dans un petit site web, appelé de manière tout à fait originale « Musique verte« .

Si vous êtes timides avec les plantes et pensez avoir besoin d’aide pour débuter l’exploration de ce monde merveilleux, je propose des animations et stages, comme par exemple ceux décrits ci-dessous, mais je peux personnaliser les choses à la demande. Toutes ces animations se font directement dehors, avec balade collecte de plantes, bricolage in situ pour les choses simples, sinon on ramène ça dans des lieux plus confortables pour les bricolages plus techniques.

De 2 à 8 ans (Maternelle et primaire) : « Sensibilisation » et « Découverte » (durées : 1h00 et 1h30)

  • Pour les maternelles petites et moyennes sections, je propose des animations de Sensibilisation de 1 heure. A cet âge, les enfants sont trop petits pour manipuler eux même, il doivent donc se contenter de me regarder faire, alors c’est la bonne durée.
  • Pour les grandes sections de maternelle et les primaires, je propose des animations d’une heure 1/2. Je montre moi même les choses les plus techniques, mais ils commencent à faire les manips les plus simples (sifflets d’herbe, pissenlits…).

Avec ces 2 niveaux, je procède en petits groupes (15 enfants au maximum) ce qui m’oblige à prendre les classes en plusieurs parties à la suite. Une animation pour une classe entière dure donc une demi-journée.

La fanfare de flûtes de pan (durée : 2h00)

Durant cette animation courte, nous nous focalisons sur la fabrication et l’utilisation d’une flûte de pan. De nombreuses plantes permettent de fabriquer cet instrument à partir de leurs tiges creuses (plusieurs ombellifères, la cardère, la renouée du Japon)… En une heure et demi chacun pourra collecter les plantes nécessaires, fabriquer ses tubes, apprendre à en sortir un son, puis assembler sa première petite flûte. Lorsque tout le monde aura son instrument, nous prendrons une demi-heure pour monter tous ensemble un morceau simple, une sorte de « fanfare de flûtes de pan ». Cette animation est parfaite pour les familles (parents et enfants à partir de 7 ans).

Premiers bruicolages (durée : la journée)

Pour les familles (parents et enfants à partir de 7 ans), je propose des journées complètes (10 h – 16 h avec pique nique). Pendant ces journées on commence par les choses simples : faire sonner des feuilles, herbes et autres pissenlits… Puis on prend le temps de fabriquer ensemble des instruments plus techniques : sifflets de frêne, flûtes de pan en ombellifères… Tout le monde bricole ensemble, s’entr’aide… les parents font l’interface avec leurs enfants, en particulier en ce qui concerne la manipulation de couteaux. C’est une forme très agréable et très constructive d’atelier : il y a de beaux moments d’échange entre parents et enfants. Souvent, ça continue à bricoler en famille dans les semaines et mois qui suivent…

Les stages pour les passionnés (durée : sur projet)

Durant les formules courtes (1/2 journée ou journées), les instruments que l’on construit et utilise sont généralement éphémères (ils survivent de quelques minutes à quelques heures), et rarement « justes » musicalement. Ils sont surtout à considérer comme des bruiteurs, des appeaux… mais pas comme des instruments de musique au sens classique du terme. Pour aller plus loin, et fabriquer des instruments avec lequels on va pouvoir vraiment jouer de la musique aux côtés d’instruments de facture professionnelle, il va falloir prendre plus de temps.

Ce sont alors des week-end, voire plusieurs jours d’affilée, avec les amateurs (éclairés), durant lesquels nous pourrons apprendre à fabriquer des flûtes de pan en ombellifères ou en renouée du japon, des flûtes droites… et commencer à en jouer ensemble.

Appronfondir encore en élargissant au conte, à la cuisine sauvage… (durée : sur projet)

En association avec Sophie Lemonnier, ethnobotaniste et conteuse, les animations musique verte peuvent être complétées et diversifiées de plusieurs manières :

  • La rando contée « Histoires de plantes à musique ». Une balade de 2 heures dans les chemins du lieu qui vous intéresse. Sophie conte des histoires en rapport avec les plantes rencontrées ici et là sur les talus, pendant que je les utilise pour fabriquer de petits instruments et illustrer les histoires d’ambiances sonores et musicales.
  • Les animations « Les utilisations traditionnelles des plantes sauvages »… En une ou deux journées, au cours de balades dans des endroits de nature ordinaire et proche, nous prendrons le temps de nous intéresser à tous les types d’utilisation des plantes sauvages rencontrées : musique verte, cuisine sauvage, utilisations médicinales… possibilité de terminer en préparant un repas à partir des plantes récoltées…

Bref, toutes les variantes sont possibles…

En pratique

Attention : les animations musique verte ne sont pas possibles toute l’année. La végétation doit être au bon stade, lors de la montée de sève, sinon les possibilités sont très restreintes. Selon les années il faut viser entre début mai et fin juin.

Tous les territoires ne sont pas équivalents. Exemple : les bords de rivière sont « riches », les plateaux calcaires « pauvres » (je ne parle que de la richesse concernant les applications de musique verte, bien sûr), donc tout territoire est un cas particulier qu’il faut que je vienne étudier à l’avance, pour évaluer la faisabilité de l’animation, puis prévoir les parcours de collectage.

Si le terrain ne s’y prète pas, je peux amener avec moi les plantes pour un travail en salle. C’est dommage, mais l’expérience montre que ça marche bien quand même !

Compte-tenu de ces préambules, voici quelques éléments financiers :

  • Animation d’une demi-journée : 200 €, animation d’une journée : 350 €
  • Ajouter à cela 2 allers-retours sur le terrain (le premier pour prospecter et préparer, le second pour l’animation), à partir de Saint Laurent de Trèves (Lozère), à 0.4 € / km

Ces tarifs représentent pour moi une rémunération sérieuse de l’investissement que je consacre à ces moments, mais ils sont discutables, en particulier s’il faut réaliser plusieurs animations… ou si la structure organisatrice est « pauvre » (mais qui ne l’est pas ?). Le tout est discuter dans la confiance.